Une paraphrase poétique des miracles du Christ à l'époque de la Réforme catholique - École nationale des chartes Accéder directement au contenu
Thèse D'établissement Année : 2020

A poetic paraphrase of the miracles of Christ at the time of the Catholic Reformation

Une paraphrase poétique des miracles du Christ à l'époque de la Réforme catholique

Résumé

Father François Vavasseur (1605-1681) was a Jesuit, rhetorical teacher and theologian. Famous among scholars of his century for his pure Latin style, he left a huge work in verse and prose, especially versified biblical paraphrases. After an enormous paraphrase of Job (1638), he touches on Gospel and writes four books of Theurgicon (first published in 1644). Only the two first books are published and translated in French here. This work of 2610 hexameters, in the Virgilian manner, is composed of forty poems from nineteen to two hundred verses. Each one tells one miracle of Christ. The title comes from a Greek expression found in Pseudo-Dionysius the Areopagite which means divine works, works of God or works which reveal God. Indeed the entire poem is a proclamation of Jesus divine nature. Deeply influenced by Christiad, an epic written by the Italian humanist, Marco Girolamo Vida one century ago, he is however different for his greater conformity with the Biblical text. Vavasseur is undeniably a man of the Roman Catholic reformation who closely follows dogma and Scriptures’traditional interpretations. Like pope Urban VIII who reigns in Rome, he wants to associate poetry to the big Baroque concert to celebrate triumphant Catholicism. He joins therefore in his poem the most beautiful things he can do to what he thinks it is the truest. Even if he doesn’t speak personally, lectors can guess, behind his so-called neutrality and orthodoxy, his personal opinions about main theological debates of his time, in particular concerning to Jansenism and too abstract mystique. A deep and clever work ad maiorem Dei gloriam. Halas he wrote during a century when Latin literature has no longer influence and value in regards to French literature, so Theurgicon, despite some republications until the beginning of 18th century, was quickly forgotten.
Le Père François Vavasseur (1605-1681) a été jésuite, professeur de rhétorique et théologien. Célèbre parmi les érudits de son siècle pour la pureté de son latin, il nous a laissé une œuvre abondante en vers et en prose, en particulier des paraphrases versifiées de la Bible. Après une monumentale paraphrase du livre de Job (1638), il aborde les Évangiles et écrit les quatre livres du Theurgicon (publiés pour la première fois en 1644). Seuls les deux premiers ont été édités et traduits ici. Cette œuvre de 2610 hexamètres dactyliques dans un style virgilien se compose de quarante poèmes allant de 19 à 200 vers, chacun raconte un miracle du Christ. Le titre provient d’une expression grecque trouvée chez le Pseudo-Denys l’Aréopagite qui désigne les œuvres divines, œuvres d’un Dieu ou œuvres qui révèlent un Dieu. Car tout le poème est un immense proclamation de la nature divine de Jésus. Largement influencé par La Christiade, épopée écrite par l’humaniste italien Marco Girolamo Vida un siècle plus tôt, il s’en distingue cependant par sa plus grande fidélité au texte biblique. Vavasseur est en effet un homme de la réforme catholique qui suit de très près le dogme et les interprétations traditionnelles de l’Écriture. Comme le pape Urbain VIII qui règne alors à Rome, il veut associer la poésie néolatine au grand concert baroque à la louange de la religion catholique triomphante. Il unit donc dans son poème tout ce qu’il sait faire de plus beau à ce qu’il juge être le plus vrai. Même s’il n’intervient pas dans le récit, on devine derrière son apparente neutralité et orthodoxie des choix personnels dans les débats théologiques de son temps, en particulier contre la mystique trop spéculative ou le jansénisme. Une œuvre profonde et savante ad maiorem Dei gloriam. Hélas il écrit dans un siècle où la littérature latine en France n’a plus l’influence et la valeur face à la littérature française et le Theurgicon, malgré quelques rééditions jusqu’au début du XVIIIe siècle, a vite sombré dans l’oubli.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_ThENC_PORTAL-Julien.pdf (2.7 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-04011803 , version 1 (02-03-2023)

Identifiants

  • HAL Id : hal-04011803 , version 1

Citer

Julien Portal. Une paraphrase poétique des miracles du Christ à l'époque de la Réforme catholique : le Thevrgicon sive de miracvlis Christi (1644) du P. François Vavasseur, S.J. ; édition, traduction et commentaire des livres I et II. Sciences de l'Homme et Société. École nationale des chartes, 2020. Français. ⟨hal-04011803⟩
21 Consultations
270 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook X LinkedIn More